top of page

Entre chaleur torride et menace de confinement


Les températures du mois d'août ne favorisent pas la concentration et l’abrutissement guette. Tandis que l’éventualité d’une nouvelle captivité semble se rapprocher, nous nous appliquons tous à bien profiter du temps qui nous reste : voyages, restaurants, achats, sports, parfois même des visites chez le médecin ou des soins trop longtemps repoussés, toutes ces activités si naturelles en temps normal et interdites ou suspectes en temps de pandémie.

L’habitude d’écrire paraît bien fragile face à ces forces contradictoires et pourtant je m’y astreins. Je m’y perds, m’y retrouve et, comme après un songe réconfortant, en sors revigorée et rafraîchie. Certains diraient que la climatisation est la seule responsable de cette amélioration, mais je laisse aux sceptiques leurs doutes et leur cynisme. Avec ou sans climatisation, l’écriture m’est devenue essentielle.

Et vous ? D’où puisez-vous vos forces ? Que faites-vous de votre liberté recouvrée ?

N’hésitez pas à m’envoyer un message ou à commenter.

À bientôt,

L.M. Rapp


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page